Thailande

Thailande

LE ROI FETE SES 86 ANS

LE ROI DE THAILANDE FETE SES 86 ANS

 

 

Bhumibol Adulyadej, qui règne sous le nom de Rama IX est aujourd’hui le souverain vivant qui affiche le plus long règne au monde. Particulièrement aimé par les Thaïlandais, le Roi Bhumibol fête cette année ses 86 ans.

 

roi6.jpg

 

Bhumibol Adulyadej est né le 5 décembre 1927 aux Etats-Unis alors que ses parents, le prince Mahidol Adulyadej et la princesse Sri Nakarindhara, y terminaient leurs études. Si le jeune Bhumibol est le petit fils de Rama V, il est issu d’une branche cadette qui n'était pas destinée à régner. L’histoire de la Thaïlande et de sa famille en décideront autrement. En 1925, Rama VII, le dernier fils de Rama V abdique. Il n’a pas d’enfant et la succession en ligne directe est interrompue. C’est un des ses neveux, Ananda Mahidol, le grand frère de Bhumibol, qui est désigné pour être le futur roi. En 1946, Rama VIII, tout juste couronné est retrouvé mort au palais d'une blessure par balle – un décès mystérieux dont le coupable et les raisons restent inconnus du grand public même si de nombreuses théories circulent. Bhumibol accepte de monter sur le trône à condition de terminer ses études. Il rentrera définitivement en Thaïlande en 1950 accompagné d’une charmante reine, Sirikit, qu’il a rencontré quelques années plus tôt en France alors qu’il se remettait d’un accident de voiture.

Le garant de l’unité du pays Son enfance à l’étranger loin du cérémonial de la cours, ne l’avait certainement pas préparé à régner. Pourtant, le jeune Rama IX a pris tout de suite son rôle de roi très à cœur. Fin mélomane, davantage porté sur les arts et la littérature, il change d’orientation pour entreprendre un cursus de droit et sciences politiques. Lorsqu’il rentre définitivement en Thaïlande en 1950, le roi s’attèle au développement et à la modernisation de son pays. Comme s’il voulait effacer une trop longue absence, Rama IX a peu voyagé à l’étranger préférant se consacrer à la Thaïlande et à ses habitants. Garant de l’unité du pays, protecteur des minorités et des religions, Rama IX a sillonné son pays. Il fut ainsi le premier roi du Siam à avoir visité les 76 provinces du royaume – devenus 77 récemment. Un attachement au pays que les Thaïlandais lui rendent bien. Rama IX est vénéré par la plus grande majorité des habitants et le 5 décembre est l’occasion de grandes manifestations de ferveur populaire. Chaque année pour son anniversaire, le roi prononce un discours très attendu, car il ne s’est jamais exprimé que rarement en public. Mais son état de santé l’empêche désormais de donner cette allocution traditionnelle. Le 5 décembre, jour de fête en l’honneur du roi sera donc teinté d’une inquiétude bien présente chez les Thaïlandais. Leur souverain est hospitalisé depuis le 19 septembre 2009, et la question de la succession soulève de nombreux débats, auxquels les manifestations actuelles pourraient être liées selon certains analystes. La population, à l’occasion des 86 ans de Bhumibol Adulyadej, lui souhaite donc une vie encore longue, afin que le pays jouisse de la stabilité qu’il représente.

 

roi5.jpg

Un roi francophone Lorsque la mère de Bhumibol décide de quitter la Thaïlande en 1933, elle choisit comme exil la Suisse et s’installe avec ses trois enfants près de Lausanne. Pour toute la famille, les années passées en Suisse seront particulièrement agréables et les enfants grandissent sereinement, vivant comme tous les jeunes gens des familles aisées : études, musique, bateau sur le lac et ski dans les montagnes, virées à Paris…  Le français est la langue que les enfants utilisent entre eux réservant le siamois à leur mère et aux officiels. Rama IX a toujours gardé un attachement particulier au français qui lui rappelle les jours paisibles de son enfance en Suisse et, aujourd’hui encore, c’est en français qu’il parle à ses conseillers les plus proches.

Hua Hin au coeur des célébrations Cette année, compte tenu des manifestations, le roi s’est rendu dans sa résidence de Hua Hin où l’ont rejoint les personnalités du pouvoir, notamment la Première ministre Yingluck Shinawatra, et le Président du Parlement, Somsak Kiatsuranont, pour lui adresser leurs vœux et prendre part aux cérémonies officielles qui auront lieu dans cette station balnéaire du sud-ouest de la Thaïlande. La société des Chemins de fer thaïlandais a mis à disposition des fidèles du roi un train gratuit (trains no 931 et 932) de Bangkok à Hua Hin (départ 4h30 le 5 décembre, retour 21h30). Le rituel des bougies est prévu dans tout le pays à 19h le 5 décembre au soir. Il consiste à ce que chacun allume une bougie pour chanter l’hymne dédié au roi dans un grand rassemblement. Le leader des manifestations, Suthep Thaugsuban, qui ne lâche décidément rien, n’a pas hésité à récupérer l’anniversaire royal, appelant les Thaïlandais à se réunir à cette occasion sur le principal site de manifestation situé désormais dans le complexe administratif de Chaeng Wattana. Suthep veut 1 million de personnes tenant chacune sa bougie.

 

king.jpg

 

extrait du petit journal.com du 5 dec 2013



05/12/2013
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 118 autres membres