Thailande

Thailande

JOURNAL DU VOYAGE DE SIAM

 

 

JOURNAL DU VOYAGE DE SIAM 

 

 

 

 

Auteur : François -Timoléon de CHOISY

 

Présenté et annoté par : Dirk Van der Cruysse, historien belge

Edition Fayard (1995)

350 pages

 

 

L'Abbé François - Timoléon de Choisy est un personnage insolite. Né en 1644 dans une famille française noble, sa mère le travestit pour l'introduire dans la cour du roi Louis XIV. Passionné par le jeu, il se ruine. Paradoxalement, il étudie la philosophie et la théologie à la Sorbonne, se fait sacrer abbé, et, en 1687, suite à la rédaction de nombreux travaux  historiques et religieux, est reçu à l'Académie Française.

De mars 1685 à juin 1686, envoyé par Louis XIV, il accompagne en qualité d'adjoint, le chevalier nommé Ambassadeur, Alexandre de Chaumont, dans une Mission Chrétienne, au Royaume de Siam auprès du Roi Narai. Leur ambition, encouragée par la lettre de Louis XIV, est de propager la religion et de convertir le Roi du Siam au Christianisme.

Le 3 mars 1685, de l'an 2229 dans le calendrier siamois, 2 vaisseaux, comptant 132 hommes d'équipage  et de nombreux officiels dont l'Abbé De Choisy, quittent la rade de Brest pour le Royaume de Siam.

Journal du voyage de Siam est  le journal de bord de cet Abbé. Pendant les 15 mois de l'expédition diplomatique, il narre avec pétillant son vécu hors du commun.

Son esprit curieux, intellectuel  a profité des 7 mois en mer pour étudier la navigation, l'histoire, la géographie, le Siamois...

Son émerveillement à l'arrivée au Royaume de Siam est proportionnel à l'accueil grandiose qui leur est réservé à Bangkok puis à Siam (Ayuthia). La procession aquatique, les réceptions, les monuments, les multiples présents, tout l'enchante. "La rivière, le Chao Praya, est couverte de balons (bateaux) dorés et de mandarins … ”  Ses yeux découvrent  le Palais du Roi, les pagodes, les résidences des Ambassadeurs…  "Tout est meublé de lits de Chine, de tapis de Perse, de paravents du  Japon… On nous a servi toutes sortes de viandes accommodées à  la Française…  Au bord de la rivière, on a fait des murailles de bambous, honneur réservé au Roi… présents… cortège de 85 éléphants… vaisselle d'or… porcelaines, vernis, cabinets du Japon… Je ne me suis jamais trouvé à telle fête,  je croyais être devenu Pape."

Sortir de la ville lui a apporté son lot quotidien de plaisirs nouveaux … promenades sur les klongs, dressage d'éléphants sauvages, combats d'éléphants avec des tigres, feux d'artifices, chasse à l'éléphant avec le Roi, nouveaux animaux, végétation luxuriante…  "Le pays embellit à  vue d'œil."

L'esprit curieux et respectueux qui a été le sien lui a valu de beaux échanges. "J'ai dit qu'il fallait s'accommoder aux coutumes de l'Orient"

Le peuple le séduit. "Les Siamois sont des esprits doux qui n'aiment pas à disputer et qui croient que toutes les religions sont bonnes."

La visite de missionnaires le ravit. Dans la chapelle de Louvo (Lopburi) - chapelle qui existe toujours à  l'heure actuelle- il se fait sacrer prêtre. Par contre, "La conversion du Roi de Siam n'est pas une affaire prête. Ce dernier favorise la religion, il aime les missionnaires et fait bâtir des églises, mais il est encore bien loin de se faire baptiser."

Ce  vécu hors du commun et sa plume à la portée de tous, originale et de qualité, a fait de ce livre un best-seller à son époque. Le registre de lecture ne freine nullement sa lecture.

Les linguistes se régaleraient à analyser les particularités du français… que vous le voulussiez  présentement ou non… on a ouï dire...

L'historien aurait matière à étudier. Les annexes, la transcription de la lettre du Roi Louis XIV et le traité rédigé par l'Ambassadeur visant à accorder des privilèges aux missionnaires et aux Chrétiens siamois sont des documents historiques. Le récit, bien que subjectif, présente beaucoup d'éléments notables. Les annotations de Dirk Van der Cruysse, historien belge et professeur émérite de littérature française à l'Université d'Anvers sont de haut niveau. Ce dernier a notamment rédigé 3 essais relatifs au Siam ou à l'Abbé De Choisy.

Des allusions au Tonkin, à la Cochinchine, au Cambodge situe le Royaume de Siam dans un cadre géopolitique plus large. L'esprit curieux, enquêteur, journalistique de l'Abbé nous emmène parcimonieusement en Chine, au Laos, aux Royaume de Pegu et d'Ava, au Japon…

Ce regard sur la Thaïlande du XVIIème siècle d'un Français de la Cour de Louis XIV qui a eu la chance d'être accueilli par le Roi de Siam et de parcourir l'intérieur des terres est exceptionnel. Cet ouvrage de 350 pages, écrit il y a 325 ans, est une tranche de bonheur. Les yeux de l'Abbé deviennent nos yeux et nous éblouissent, nous interpellent soit pour les particularités propres au Royaume de Siam, soit pour les similitudes avec la Thaïlande d'aujourd'hui. 

 

 

 

Article écrit par Corinne Missler (Paris- Phuket)

 

 

 

Du même auteur :

Mémoires de l'Abbé de Choisy déguisé en femme

Mémoires pour servir l'histoire de Louis XIV  (œuvre la plus marquante)

 

Disponible à l'Alliance Française de Phuket

En vente (neuf ou d'occasion) sur internet à partir de 13,50 Euros

Edition du XVIIème siècle en vente pour 1 000 Euros

Téléchargeable sur Amazon Kindle 

 



18/03/2012
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 118 autres membres